Communiqué de presse de la CGSP Cheminots Charleroi

Communiqué de presse

Perturbation du trafic ferroviaire

La CGSP Cheminots Charleroi participera activement à la Marche pour l’emploi du 29 avril 2013 à Charleroi. 1400 travailleurs sont aujourd’hui menacés à Caterpillar.

Le Groupe SNCB perd chaque mois 100 travailleurs dans ses rangs malgré une réforme des pensions contraignant les cheminots (roulants et/ou sédentaires) plus longtemps au travail…

De plus en plus, les cheminots subissent une pression croissante suite au manque d’effectif récurrent. Et la situation s’empire !!!

Trois ans après le drame de Buizingen, la sécurité ferroviaire est devenue une  simple variable d’ajustement budgétaire. Le dernier conclave budgétaire prévoit 30 millions d’euros d’économie sur la dotation d’exploitation du Groupe SNCB. Cela s’ajoute au 50 millions d’€ prévu lors du conclave budgétaire fin 2012.

De plus, le ministre des Entreprises Publiques Autonomes va dans quelques semaines déposer à la chambre  le projet de loi concernant la scission du groupe SNCB en deux entités.

Comme au mois de Janvier dernier, la CGSP Cheminots de Charleroi dénonce et s’oppose à ce chaos ferroviaire organisé par cette politique d’austérité mettant en danger quotidiennement des milliers de cheminots ainsi que les nombreux navetteurs du réseau ferroviaire.

Les perturbations concernant le trafic marchandise ne seront pas sans conséquence sur l’ensemble du réseau.

Pestieau Vincent     Itri Giovani

Secrétaires Permanents

Comments are closed.