Sécurité à la SNCB: les travailleurs menaient une action sur les quais à Vilvoorde

Vendredi en soirée, à partir de 19h, quelques 130 travailleurs de la SNCB se sont réunis sur les quais de la gare de Vilvoorde pour protester contre le manque de sécurité. En effet, les dernières semaines deux travailleurs ont été victimes d’agressions. Dans le communiqué belga la FGTB explique: « L’objectif de l’action est d’exprimer de façon pacifique notre mécontentement à l’égard d’une politique anti-agression de la SNCB inefficace ».

Par Nico M. (Bruxelles)

Ce que les accompagnateurs présents sur les quais de Vilvoorde expliquent c’est qu’ils s’opposent à la politique de la direction en matière de sécurité. Ils appuient ‘‘le contrôle social’’, c’est à dire du personnel d’encadrement et d’accompagnement plus nombreux. Or, ce que la direction fait à l’heure actuelle, c’est tout le contraire : elle assainit le service public de transport ferroviaire. Du coup, des postes d’accompagnateurs sautent et des guichets ferment, ce qui mine ce contrôle social nécessaire pour garantir la sécurité du personnel mais aussi des usagers.

A l’heure actuelle il manquerait 2000 équivalents temps plein par rapport aux accords du secteur. Outre la sécurité dans les gares et dans les trains, c’est le service public qui est menacé. En assainissant, la direction réduit les coûts, rentabilise le service et prépare ainsi sa libéralisation. Aujourd’hui, on parle surtout de la libéralisation du transport de marchandise mais, à terme, la volonté des politiciens traditionnels est de s’aligner sans broncher sur les directives européennes. Augmentation des tarifs, économies sur l’entretient et la sécurité pour réduire les coûts, moins bonnes conditions de travail,… sont les conséquences des libéralisations dans les autres pays.

Nous devons revendiquer – personnel et usagers ensemble – un refinancement public du transport public opposé aux assainissements. Nous ne voulons pas payer pour leur crise en bradant nos services publics ! Plus de personnel pour plus de sécurité ! Les travailleurs doivent pouvoir travailler dans la confiance, et les voyageurs voyager sereinement.

Comments are closed.